Bienvenue
dans le Club!

Un média à but non lucratif spécialisé dans la création de récits, de jeux et d'événements pour parler de sexualité de façon plus positive, ludique et inclusive.

Je veux en savoir plus!
confessionnal confessionnal confessionnal

Je baise plusieurs fois par semaine avec mon chum… mais lorsqu’il passe une soirée avec ses enfants, j’aime me donner du plaisir. Je prends mon temps, je vais à va mon rythme, je n’ai que ma jouissance en tête et entre mes mains. Je regarde de la porno sans culpabilité et me donne un autre type d’orgasme que ceux vécus à deux. C’est différent et si bon!

Homme Homosexuel.le 48 ans

J’ai toujours eu une envie furieuse d’être en couple. Je dis furieuse, parce que ça me fâchait vraiment de pas être en couple. De vivre des défaites amoureuses. Pis c’est pas parce que j’ai pas essayé. À chaque fois que je couchais avec quelqu’un, je m’imaginais comment j’allais le présenter à mes parents. C’est rough. Mais là, je fréquente quelqu’un tout en sachant que je ne serai jamais en couple avec lui et je suis satisfaite et heureuse. Je réalise que mon envie d’être en couple est probablement motivée par la pression des attentes de la société et de ma famille. But turns out: je peux ne pas être en couple pis ressentir du love et me sentir aimée pareil. Et c’est tout ce qu’il me faut.

Femme Hétérosexuel.le 23 ans

Hétéro à 80%. Je dis bi, car j’aime flatter un pénis, mais je suis tout à fait aux femmes. Pour une éjaculation rapide – me «dépanner» – trouver un homme est plus pratique, facile, et pas besoin de «cruising», de resto. On va droit au but. Avec une femme, j’adore lui donner du plaisir longtemps. Je veux qu’elle jouisse. Mon truc, à mon âge: la stimulation de mon anus. Si je suis bien stimulé par un gode-plug vibrant dans l’anus, je pourrai bander et éjaculer… même si je ne suis pas très dur. Une gentille dame peut m’accompagner, côte à côte ou avec mes doigts sur elle, mes baisers partout. J’aime faire plaisir.

Homme Bisexuel.le 77 ans

Ça fait trois ans que je suis avec mon chum mais à cause de la quarantaine ça faisait un mois et demi qu’on ne s’étaient pas vus… Les retrouvailles ont été émotives, et sur le plan sexuel, oh la la! Ça m’a fait réaliser à quel point ça me manquait, de me faire jouir dedans et dessus, et de jouir pendant qu’il me lèche.

Femme Hétérosexuel.le 17 ans

Après 20 ans de sexualité avec mon conjoint ouverte et satisfaisante (je le croyais) je me rends compte qu’il ne s’est jamais vraiment préoccupé de mon plaisir, j’ai toujours tout fais pour jouir par moi-même lors de nos relations. Aujourd’hui j’en demande plus, il est déboussolé, tout ça fait un lien avec mon besoin d’être reconnu davantage pour ce que je suis. Une meilleure estime de moi-même s’installe, les mouvements féministes m’influencent positivement, les mouvements de dénonciation me rassure, j’ai envie du meilleur pcq je sais qu’il existe. La communication sera mon meilleur allié.

Femme Hétérosexuel.le 48 ans
récits récits récits

Dernières publications

Tous les articles
boutique boutique boutique

boutique

Tous les profits générés par la vente de produits sont directement réinvestis dans nos projets de sensibilisation. En te procurant l’un de nos articles, tu contribues carrément à notre mission.

Tous les produits

nos services

Le Club Sexu, c’est aussi une agence de création et de communications spécialisée en santé et en éducation sexuelle. On offre nos services de design, de rédaction, de vulgarisation, de mise en forme, d'édition et de production événementielle au service de tout individu ou entreprise oeuvrant dans le domaine de la sexualité qui souhaite bonifier sa matière et rejoindre son public cible de manière innovante.

Parle-nous de ton projet!

Reste informé.e

Pour rester au jus de nos prochains projets, inscris-toi à notre infolettre !