À celle qui se fait fucker le pH à toutes les fois, tu n’es pas la seule. Pour moi, je pense qu’il y a une corrélation avec le cunnilingus. Mon vagin semble incompatible avec la salive.

Femme Hétérosexuel.le 35 ans

Je me masturbe. C’est vraiment bon, mais j’aimerais avoir une fille avec moi ou avec qui parler. Je me remémore de bons souvenirs, comme lorsqu’elle m’appelait, super excitée, se masturbait et gémissait fort jusqu’à l’orgasme. Wow. Ou les matins de fin de semaine lorsqu’elle se réveillait excitée, glissait doucement ses mains sur mon pénis encore endormi, qu’il devenait dur rapidement et moi qui faisait semblant de ne pas me réveiller toute suite pour en profiter plus longtemps… Wow. Il y a deux choses que j’adorais: lorsqu’elle me masturbait et que je la masturbais en même temps, lorsque je la faisais venir en lichant son clitoris puis que je lui faisait l’amour ensuite (elle était à ce moment hyper mouillée). Hummmm, j’ai vraiment envie de venir. Bisou, je vous aime les filles. Xxx

Homme Hétérosexuel.le 39 ans

Je me suis ENFIN faite baiser par le père de mon chum… deux fois plutôt qu’une en plus…! 🙂 La première fois il est venu dans ma bouche (j’ai avalé tout son sperme… c’était DÉLICIEUX!) et la deuxième fois il est venu dans ma chatte… j’ai ADORÉ prendre tout son sperme en moi! Et vous savez ce qu’on dit : jamais deux sans trois…!!! J’ai vraiment hâte de (re)prendre sa belle grosse queue et de (re)prendre tout son sperme en moi!!!

Femme Hétérosexuel.le 23 ans

Tu as été mon premier depuis que je suis sortie d’une longue relation toxique. C’était juste pour un soir, mais tu m’as rappelé que le sexe pouvait être tendre, sensuel et bienveillant. Merci.

Femme Hétérosexuel.le 26 ans

Suis-je la seule qui se fait fucker le pH à chaque rapport sexuel? Deux relations en deux mois et le résultat : une vaginite à levure et une vaginose bactérienne. Youpi. Si au moins j’étais venue…

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

À écouter : a very offensive rom-com du podcast Invisibilia

Femme Hétérosexuel.le 34 ans

Je vais devoir dévoiler que j’ai une ITSS à mes ex-partenaires et ça m’angoisse. Je viens de recevoir le diagnostique et déjà ça spin dans ma tête, même si je sais que c’est probably faux : « iels vont m’haïr pis je baiserai pu jamais avec personne 🙁 « 

Femme Pansexuel.le 30 ans

Un jour tu m’as montré comment tu étais hyper-flexible et te pliant le poignet d’une manière qui semble plutôt anormale. Tu ne peux pas te douter comment cela m’a excité au plus haut point. Je t’ai imaginé me fister avec ta belle main toute cette nuit-là. J’y pense encore des années plus tard.

Homme Hétérosexuel.le 39 ans

Je veux que ma chatte serve de vide-couilles au plus de gars possible, j’aime ça!

Femme Hétérosexuel.le 18 ans

Ton nouveau projet sexuel m’excite au max, ma Belle. Sur le lit, tu places ton cul en l’air, les jambes écartées, ta tête sur l’oreiller. Le bruit du fouet sur tes fesses, ton dos et tes cuisses te fait mouiller. Ton vibro sur ton clito, tu te donnes des orgasmes. Pour finir la session, je masturbe ma bite bandée pour la faire venir dans ta bouche. Hummmm….oui…..encore!

Homme Hétérosexuel.le 41 ans

Je suis tellement tannée que ma blonde soit trop occupée pour qu’on prenne du temps ensemble. J’ai une grande libido et je la trouve tellement belle! J’ai tellement le goût d’elle. Je lui communique souvent mes désirs, mais elle trouve souvent une raison pour qu’on ne couche pas ensemble. Ça joue sur mes insécurités; j’ai l’impression de ne pas être désirée. À un point tel que j’ai le goût d’aller voir ailleurs, de voir si d’autres me désire…

Femme Bisexuel.le 22 ans

SEX ON THE BRAIN 24/7!!!

Femme Hétérosexuel.le 21 ans

J’avais complètement oublié ce défi. Je l’ai mené jusqu’au bout et j’ai réalisé que mon imagination est bien plus efficace quand vient l’heure de me masturber. Même les sensations que ça m’a procurées était beaucoup plus intenses et intéressantes je me suis découverte de nouvelles zones érogènes que je n’avais jamais explorées auparavant.

Femme Hétérosexuel.le 44 ans

Ça fait 3 ans que je suis avec ma blonde. Nous sommes à distance, mais se voyons 2-3 fois par semaine tout de même. Niveau sexuel, nous avons un grand écart concernant le désir et la libido. Moi, j’en ai énormément. Elle, extrêmement peu. Je fais beaucoup de recherche sur ce sujet et écoute beaucoup de podcast pour trouver des solutions à cette problématique, qui m’affecte beaucoup. J’essaie de ne pas me laisser affecter par ça, mais c’est plus fort que moi. Ma main ne peut pas tout combler. Je ne veux pas et n’irai pas voir ailleurs. Je ne veux pas toujours être la personne qui fait les premiers pas concernant le sexe. J’ai besoin de me sentir désiré également. Je ne sais plus quoi faire…

Homme Hétérosexuel.le 24 ans

Souvenir érotique pré-pandémie. Un vendredi soir, je suis allé faire le voyeur dans un club d’échangistes de Montréal. Dans une pièce ouverte, elle était assise sur une chaise, son chum la regardait faire. Les pantalons baissés, nous étions 3 gars debout devant elle qui prenait plaisir à nous masturber et nous sucer (avec condom). Scène qui m’excite encore: en suçant le gars du milieu, ses mains qui masturbaient les deux autres…

Homme Hétérosexuel.le 42 ans

J’ai fréquenté quelqu’un cet été, au début c’était pour une relation sérieuse, mais ça ne fonctionnait pas et nous avons décidé de rester amis. Quelques semaines plus tard, nous avons succombé au désir évident entre nous et avons commencé à se voir aussi pour avoir du sexe. C’était torride, incroyable, parfois sensuel, parfois presque violent, mais toujours excitant. Après deux mois, elle a décidé de commencer à fréquenter un ami, ce qui a mis fin à notre relation. J’ai été profondément blessé, à ma grande surprise. Je perdais une amie, mais j’avais aussi l’impression de perdre quelque chose de bien plus grand. Était-ce finalement de l’amour ou simplement la tristesse de perdre cette connexion physique si intense et passionnelle? L’un peut-il exister sans l’autre?

Homme Hétérosexuel.le 25 ans

J’ai une relation plutôt spéciale avec un homme marié. Nous avons 12 ans d’écart. On couche ensemble, nous nous apportons chacun de l’affection, de l’écoute, on se confie. Il y a beaucoup de caring entre nous. Pourtant, jamais je ne voudrais être en relation avec lui, et vis versa. C’était très clair pour lui dès le début: il aime sa femme et ne compte pas la quitter. Je respecte sa situation. Autant qu’on peut voir l’infidélité comme une trahison et condamner les gens qui font ce geste automatiquement, selon lui, ce que je lui apporte aide à faire fonctionner son couple, les frustrations sont moindres puisqu’il a quelqu’un qui l’écoute, le conseille et comble certains de ses besoins, envies, fantasmes qu’il n’avait pas avant. J’avoue adorer cette situation, c’était un de mes fantasmes.

Femme Bisexuel.le 25 ans

Première séance devant un vidéo olé olé depuis le défi 1 mois sans porno… honnêtement l’orgasme était différent et je crois que c’était moins bon. Bien hâte de faire la route pour aller rejoindre mon copain ce soir 🔥

Femme Demisexuel.le 25 ans

J’ai retrouvé ma libido à 29 ans après l’arrêt d’une médication. Au début j’étais célibataire et j’ai pu profiter de ce moment pour expérimenter mon plus grand fantasme: un homme plus vieux. Je ne pensais pas avoir suffisamment aimé l’expérience pour vouloir réessayer. Mais cela fait maintenant un an que je suis avec un homme plus jeune que moi et malgré notre vie sexuelle épanouie, son père me tente énormément. Et je sais que son père est tenté aussi. J’adore mes beaux-parents et je ne voudrais pas briser leur relation et la mienne, mais il me semble évident que l’irréparable se produira bientôt.

Femme Pansexuel.le 31 ans

Ce que j’aime le plus au monde : moi à quatre pattes qui se fait défoncer et qui se fait taper le cul très fort en se faisant traiter de chienne et de poubelle à sperme.

Femme Hétérosexuel.le 23 ans

Chaque fois que je te vois, je ressens une tension sexuelle entre nous. La sens-tu aussi? J’ai le feeling que oui, mais peut-être pas… J’ai de la difficulté à te regarder dans les yeux puisque des pensées sexu m’envahissent chaque fois. Ça me gêne et en même temps ça m’excite. Lors d’une soirée tu as effleuré mon cou en passant derrière moi. Sans savoir que c’était toi, j’ai ressenti une décharge électrique, un frisson de plaisir me parcourir. J’y repense souvent. Tu habites mes fantasmes. J’aurais envie que tu me prennes. Sentir ton corps pressé contre le mien. Goûter ta bouche, ta peau, ton sexe. Plonger mes mains dans tes cheveux emmêlés, enrouler mes jambes autour de toi. Sentir ta chaleur, ton odeur, ton souffle… Mais c’est impossible. Nous sommes en couple. Et amis.

Femme Hétérosexuel.le 38 ans

Récemment j’ai fait l’amour avec encore le même gars – ça fait 5 ans de relation monogame ben traditionnelle – , et pour la première fois j’ai compris qu’il y avait quelque chose de beau à n’être que des gens ordinaires qui faisaient l’amour de façon ordinaire… Envolé, le besoin de performance, de grandiose, de nouveau, de ci, de ça, de plus de cochon, de pression, d’acrobaties, et de fantasmes… et finalement… c’était… extraordinaire… j’oublierai jamais.

Femme Bisexuel.le 37 ans

Avec mon main partner j’aime juste le sexe anal. C’est toujours juste super cochon et il est dominant. J’adore. Le coït vaginal, je l’associe davantage à une relation romantique, une espèce de communion fusionnelle que je garde pour mes nouveaux amants (je sais, c’est super hétéro normatif… J’y peux rien même si j’en suis consciente)

Femme Homosexuel.le 35 ans

Le nouveau proprio du resto où je travaille est physiquement 100% mon genre. Je le connais pas personnellement, mais j’ai les hormones qui me chatouillent quand il est dans mon champs de vision. J’avoue que je fantasme dessus et je m’imagine souvent franchir la ligne avec lui. Je ne peux pas m’empêcher de flirter avec lui, et il semble y avoir une ouverture. Dangereux non?🙄

Femme Hétérosexuel.le 25 ans