Depuis 1 an je laisse pousser mon poil sur mes jambes et sous mes aisselles. Je suis fière, mais en même temps j’ai toujours peur de tomber sur quelqu’un.e qui n’accepte pas cette partie de moi et que ça crée un malaise juste avant qu’on couche ensemble. C’est con, parce que si la personne réagit mal, j’ai clairement pas envie de perdre mon temps avec elle, mais j’ai toujours un petit stress… Je sais qu’il faut que j’apprenne à l’assumer à 100%, mais c’est pas évident. Je suis sur la bonne voie, par contre. Vive la destruction des double-standards!

Femme Bisexuel.le 20 ans

J’ai 25 ans et presque puceau. J’aimerais être plus actif sexuellement, mais j’ai peur. J’ai peur d’être nu devant un autre homme. J’ai peur de ne pas être perçu comme beau par un autre homme. J’ai peur de ne jamais être assez séduisant pour qu’un homme me désire. Et surtout, j’ai peur de me retrouver seul. Dans la communauté LGBT, les apparences sont souvent ce qui compte le plus et il y a beaucoup d’emphase là-dessus. Mais ce qui m’intéresse le plus, c’est la personne et son être. J’ai du mal à m’identifier à une communauté qui va à l’encontre de ce qu’elle représente, comme la diversité et l’inclusivité. Je trouve ça difficile de faire partie d’une communauté superficielle qui finit par tout sexualiser. Tout cela me donne le mal de vivre. Bref, je suffoque en silence.

Homme Homosexuel.le 25 ans

Ma vie sexuelle n’a jamais été aussi trépidante qu’en temps de pandémie. C’est comme si c’était la fin du monde, je veux baiser, toujours baiser, d’un coup que j’arrêterais de vivre du jour au lendemain.

Femme Homosexuel.le 24 ans

Écoute b’en ma t’chum, tu vas rire! L’été dernier j’ai eu envie d’explorer le corps féminin! J’ai donc eu une date avec une fille rencontré sur Tinder! J’ai pris ma moto et je me suis rendu au restaurant! Par la suite, dans son appartement, elle consommait de la marijuanas et m’en a offert! Mais pour être honnête, je n’en consomme pas et je ne connais pas vraiment ça… c’est alors que je me tape une de ses crises de panique!!! J’ai quitté au plus vite son appartement comme quoi disant que je voulais profiter de ma journée de moto et qu’on devrait remettre ça à plus tard! J’étais complètement “high” alors je me suis rendue au dépanneur le plus proche de peine et de misère pour appeler mon ami qui habitait tout près! Il est venu me chercher et a vraiment rigolé de ma gueule! C’était ma pire date! 😂

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Pour la première fois de ma vie, j’ai sexté quelqu’un. Et après m’avoir demandé si c’était ok, il me répondait avec des nudes pour me montrer l’effet de mes mots sur son corps. Je pensais pas que même moi j’aurais aussi chaud juste à écrire ces mots, j’aurais pas dû le faire pendant que j’étais à l’épicerie.. Et juste avant de venir, il m’a appelé en live vidéo, jusqu’à ce qu’il éjacule. Le son était à off et j’étais cachée au fond de la section des vins. Et j’en reviens pas encore, la quarantaine me fait faire des choses que je ne pensais jamais faire.

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Un message pour ma copine. Si tu lis ceci et que tu te reconnais, j’ai envie de toi. J’ai envie que tu m’embrasses partout. J’ai envie de sentir ta langue se promener sur mon corps jusqu’à mon entre jambe. J’ai envie que tu me manges et que tu mettes tes doigts en moi. Fais-moi jouir. J’ai envie de toi et de ton corps . J’ai envie de te faire jouir et de t’entendre gémir.

Femme Homosexuel.le 22 ans

J’ai rencontré quelqu’un durant la quarantaine. Je pensais que d’apprendre à le connaître avant de le rencontrer physiquement allait me permettre de surmonter mes craintes dû à mes traumatismes. Finalement, ça fonctionne pas tant comme ça.

Homme Homosexuel.le 22 ans

Je travaille en itinérance. Ma copine est asthmatique. Sans contact à 2 mètres depuis le début de la crise. Plus longue période d’abstinence en 10 ans. Je me suis fait tester cette semaine pour le virus. Négatif. Une semaine dans notre bulle. C’est chaud. C’est bon.

Homme Bisexuel.le 28 ans

Quand mon copain et moi on a fait l’amour pour la première fois, je ne prenais pas la pillule encore. J’étais ultra excitée et nerveuse en même temps. Il m’a demandé: «veux-tu qu’on mette un condom?». On peut dire que je suis vraiment tombée excitée encore plus et en amour. Je me suis sentie importante et aimée.

Femme Hétérosexuel.le 26 ans

Discuter d’orientation sexuelle avec des collègues qui ont entre 24 et 35 ans et réaliser qu’ils sont ouverts, intrigués et tellement inclusifs c’est juste wow. De parler de mon expérience personnelle, ça m’aide à me comprendre encore plus à chaque fois. Les discussions m’instruisent sur l’impact de l’environnement de chacun sur la vision de ce sujet. Toutefois, c’est beau de voir la transformation et l’ouverture d’esprit de tous en découvrant des nouvelles choses. C’est inspirant et rassurant pour la suite.

Femme Pansexuel.le 22 ans

Voilà, je ne croyais pas que ça se pouvait dans la vraie vie… Et même lorsque j’avais entendu parler de ça je trouvais ceci dégueulasse, mais, j’ai jouis en accouchant. À la sortie de bébé j’ai lâché un «oh putain» digne d’un bon orgasme. Alors si ça t’arrive ne te sens pas mal, le corps de la femme est si parfaitement conçu. J’aime encore plus mon corps et mon copain est redevenu excité comme dans nos jeunes débuts.

Femme Hétérosexuel.le 30 ans

La couleur de sa peau, ses caresses sur la mienne, nos coquineries douces pis pas douces, le goût de ses lèvres, ses gémissements un peu gênés, nos orgasmes communs. J’serais restée longtemps dans son lit, mais fallait que j’parte, sa blonde allait arriver dans pas long. J’haïs ça être « the other woman », mais en même temps, j’haïs pas ça. Guilty pleasure, I guess. J’vais sûrement brûler en enfer, mais ça m’est égal, c’était worth it.

Femme Bisexuel.le 22 ans

Si on dit que le temps efface toutes les blessures, certaines sont plus longues à effacer. Surtout quand c’est ta sexualité qui a été affectée par des commentaires dégradants… Pourquoi c’est mal que la fille aie plus envie que le gars? Bref… célibataire depuis presque 2 ans je peux maintenant me redécouvrir grâce à mon vibrateur, au moins lui il est bon en masse au lit!

Femme Hétérosexuel.le 23 ans

2019, j’ai decouvert que mon interêt pour le FF porn et mes petites expériences de bisous avec mes amies sous l’effet de l’alcool étaient pas mal plus que ça. J’ai trompé mon chum avec une amie pendant qu’il dormait à un party. Le lendemain j’ai tout de suite craché l’info et après avoir compris qu’il allait me pardonner et fait beaucoup de angry sex, j’ai proposé un FFM. Après qu’il se soit tourné vers la drogue, on a su remonter la pente. Notre essaie #1 FFM c’était pas la bonne femme pour nous. On veux réessayer avec une autre. Par contre fut extrêmement hot de jaser sur Feeld, on avait même des plans en vue. Mais Covid = pas de plans. J’ai trop hâte de manger un vagin, de voir son engin dans une autre, sa face de pet nous regarder, de partager un moment comme celui-là avec lui. Je t’aime!

Femme Bisexuel.le 28 ans

Je suis en couple avec un homme de 8 ans mon aîné. Avant lui, je n’ai été intime sexuellement qu’avec une autre personne, alors que lui a couché avec plusieurs personnes différentes. Je ne sais pas pourquoi, mais ce décalage entre nos expériences me rend inconfortable, comme si je trouvais ça injuste. Comme si j’étais jalouse de sa plus grande expérience, même si nos relations sexuelles me satisfont. Je ne sais pas où me positionner dans ce sentiment, je ne sais pas si je dois lui en parler, parce que je sais que ça ne lui plaira pas.

Femme Bisexuel.le 20 ans

J’ai de plus en plus de facilité à avoir des orgasmes vaginaux et j’aime ça. Je viens d’en avoir un avec mon nouveau vibrateur que j’ai appelé Juan.

Femme Hétérosexuel.le 18 ans

Je sors tout juste d’une longue relation et depuis peu, je fréquente un gars qui est devenu mon fuck friend. Il est plus vieux que moi de 6 ans et il m’impressionne! Je suis quasiment intimidée de ne pas connaître mon corps et ma sexualité autant que lui connais la sienne. En fait, c’est spécial mais il me connaît presque mieux que je me connais. Cet homme me fait carrément découvrir ma sexualité. J’aime son ouverture d’esprit, ses histoires rocambolesques. Il ne s’en fait pas deux comme lui, c’est certain. En ce moment, il me fait découvrir les plaisirs du sexe anal. C’est la première fois de ma vie que j’éprouve du plaisir par là. Je vous jure, il sait comment s’y prendre. Et c’est moi la chanceuse qui l’a comme fuck friend! Il me donne envie de tout essayer! 🙂

Femme Orientation inconnue 28 ans

Dans un moment d’excitation, mon copain et moi avons fait l’amour devant des inconnus sur Chatroulette. La quarantaine nous monte à la tête. Exhib

Homme Homosexuel.le 24 ans

J’ai commencé à voir un sexologue à l’aube de 2019 pour régler mon « problème de sexualité » que mon copain du moment m’avait diagnostiqué. C’est à dire, un manque de libido. J’pense que ce que je cherchais vraiment, c’est plutôt quelqu’un d’extérieur qui m’aiderait à réaliser que ce que je vivais au quotidien avec lui, c’était pas sain. J’ai réussi à partir, la confiance en miette, et a ça m’a pris plus d’un an avant d’arrêter de défendre cette personne, arrêter de culpabiliser et de penser que tout est de ma faute, ce qu’il me répétait sans cesse. En ce moment je tremble et j’entend encore sa voix qui me dit que j’invente tout pour le démoniser. Et j’arrive à la taire. Je consulte toujours (par vidéoconférence) et ma libido est toujours la même. Et c’est pas un problème. BOUYA!

Non-binaire Orientation inconnue 25 ans

19 mai. Ça fait 8 mois. En 8 mois, j’aurais dû avoir la force de passer à autre chose, de penser à un autre, une autre, de me voir, de me projeter dans le futur, dans les bras de quelqu’un d’autre. Mais pas vraiment. Les partenaires semblent fuser de partout, mais aussitôt dans les bras de l’autre, lui en moi, ce sont les souvenirs de son visage, la chaleur de son étreinte et son abus de force dans nos ébats qui me manquent. Pas ce dos de semi ami ni ce pénis semi-croquant. C’est encore dans mon lit que j’ai envie de te retrouver. Ou dans le tien, comme tu veux.

Femme Bisexuel.le 21 ans

Après avoir contracté l’herpès durant le temps de Fêtes, je pensais que ma vie sexuelle serait à jamais ternie. Je peux maintenant dire que mon ITS change ma vie pour le mieux. Je suis plus conscient de mon corps et avec qui je veux être intime. Ça m’a forcé à adresser des problèmes qui traînait, tel mon insécurité et mon besoin d’être validé chez les femmes. Surtout, avoir contracté l’herpès m’a forcé à être vulnérable; il y a quelque chose de doux par rapport à cette fragilité.

Homme Hétérosexuel.le 26 ans

Être en quarantaine a signifié pour mon copain et moi habiter ensemble 24/7, et surtout explorer mutuellement nos corps et mieux échanger sur ce qu’on ressent. On a décomplexé bien des tabous (genre tout ce qui tourne autour de notre anus…) et ça nous a permis de se rapprocher comme jamais. On fleurit en même temps que le printemps, et notre sexualité aussi!

Femme Bisexuel.le 19 ans

Depuis que j’ai arrêté la pilule et switché au stérilet, j’ai retrouvé ma libido d’il y a quelques années. Je pense au sexe beaucoup et j’ai toujours envie de sentir mon copain. Ça fait 5 ans qu’on est ensemble et il a toujours été hyper gentil lorsque je n’avais pas envie. Maintenant, c’est lui qui a une grosse baisse de libido, il a jamais envie. J’essaie d’être patiente comme il l’a été, mais ça me fait peur. Est-ce qu’il a encore envie de moi? Les hommes ont pas toujours envie de sexe, il me semble?

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Je me masturbais avant de me coucher et j’ai squirté. Ça m’était jamais arrivé. Je suis restée un bon moment à regarder la tache mouillée sur mon drap contour parce que honnêtement, j’étais très confuse et je savais pas trop quoi faire avec ça. C’était un excellent orgasme et j’ai hâte d’en parler à mon chum, même si je me demande comment il va réagir. Est-ce qu’il va trouver ça hot et essayer que ça arrive encore à deux? Est-ce qu’il va trouver ça dégueu? Mais surtout… comment j’ai fait???

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

Je travaille dans l’industrie du sexe et je m’ennuie TELLEMENT de rencontrer mes clients réguliers, des nouveaux amants et mes ami(e)s et collègues escortes! La COVID affecte beaucoup l’industrie pour des raisons évidentes et j’ai si hâte de reconnecter avec tous ces magnifiques humains ❤️

Femme Bisexuel.le 23 ans