2019, j’ai decouvert que mon interêt pour le FF porn et mes petites expériences de bisous avec mes amies sous l’effet de l’alcool étaient pas mal plus que ça. J’ai trompé mon chum avec une amie pendant qu’il dormait à un party. Le lendemain j’ai tout de suite craché l’info et après avoir compris qu’il allait me pardonner et fait beaucoup de angry sex, j’ai proposé un FFM. Après qu’il se soit tourné vers la drogue, on a su remonter la pente. Notre essaie #1 FFM c’était pas la bonne femme pour nous. On veux réessayer avec une autre. Par contre fut extrêmement hot de jaser sur Feeld, on avait même des plans en vue. Mais Covid = pas de plans. J’ai trop hâte de manger un vagin, de voir son engin dans une autre, sa face de pet nous regarder, de partager un moment comme celui-là avec lui. Je t’aime!

Femme Bisexuel.le 28 ans

Je suis en couple avec un homme de 8 ans mon aîné. Avant lui, je n’ai été intime sexuellement qu’avec une autre personne, alors que lui a couché avec plusieurs personnes différentes. Je ne sais pas pourquoi, mais ce décalage entre nos expériences me rend inconfortable, comme si je trouvais ça injuste. Comme si j’étais jalouse de sa plus grande expérience, même si nos relations sexuelles me satisfont. Je ne sais pas où me positionner dans ce sentiment, je ne sais pas si je dois lui en parler, parce que je sais que ça ne lui plaira pas.

Femme Bisexuel.le 20 ans

J’ai de plus en plus de facilité à avoir des orgasmes vaginaux et j’aime ça. Je viens d’en avoir un avec mon nouveau vibrateur que j’ai appelé Juan.

Femme Hétérosexuel.le 18 ans

Je sors tout juste d’une longue relation et depuis peu, je fréquente un gars qui est devenu mon fuck friend. Il est plus vieux que moi de 6 ans et il m’impressionne! Je suis quasiment intimidée de ne pas connaître mon corps et ma sexualité autant que lui connais la sienne. En fait, c’est spécial mais il me connaît presque mieux que je me connais. Cet homme me fait carrément découvrir ma sexualité. J’aime son ouverture d’esprit, ses histoires rocambolesques. Il ne s’en fait pas deux comme lui, c’est certain. En ce moment, il me fait découvrir les plaisirs du sexe anal. C’est la première fois de ma vie que j’éprouve du plaisir par là. Je vous jure, il sait comment s’y prendre. Et c’est moi la chanceuse qui l’a comme fuck friend! Il me donne envie de tout essayer! 🙂

Femme Orientation inconnue 28 ans

Dans un moment d’excitation, mon copain et moi avons fait l’amour devant des inconnus sur Chatroulette. La quarantaine nous monte à la tête. Exhib

Homme Homosexuel.le 24 ans

J’ai commencé à voir un sexologue à l’aube de 2019 pour régler mon « problème de sexualité » que mon copain du moment m’avait diagnostiqué. C’est à dire, un manque de libido. J’pense que ce que je cherchais vraiment, c’est plutôt quelqu’un d’extérieur qui m’aiderait à réaliser que ce que je vivais au quotidien avec lui, c’était pas sain. J’ai réussi à partir, la confiance en miette, et a ça m’a pris plus d’un an avant d’arrêter de défendre cette personne, arrêter de culpabiliser et de penser que tout est de ma faute, ce qu’il me répétait sans cesse. En ce moment je tremble et j’entend encore sa voix qui me dit que j’invente tout pour le démoniser. Et j’arrive à la taire. Je consulte toujours (par vidéoconférence) et ma libido est toujours la même. Et c’est pas un problème. BOUYA!

Non-binaire Orientation inconnue 25 ans

19 mai. Ça fait 8 mois. En 8 mois, j’aurais dû avoir la force de passer à autre chose, de penser à un autre, une autre, de me voir, de me projeter dans le futur, dans les bras de quelqu’un d’autre. Mais pas vraiment. Les partenaires semblent fuser de partout, mais aussitôt dans les bras de l’autre, lui en moi, ce sont les souvenirs de son visage, la chaleur de son étreinte et son abus de force dans nos ébats qui me manquent. Pas ce dos de semi ami ni ce pénis semi-croquant. C’est encore dans mon lit que j’ai envie de te retrouver. Ou dans le tien, comme tu veux.

Femme Bisexuel.le 21 ans

Après avoir contracté l’herpès durant le temps de Fêtes, je pensais que ma vie sexuelle serait à jamais ternie. Je peux maintenant dire que mon ITS change ma vie pour le mieux. Je suis plus conscient de mon corps et avec qui je veux être intime. Ça m’a forcé à adresser des problèmes qui traînait, tel mon insécurité et mon besoin d’être validé chez les femmes. Surtout, avoir contracté l’herpès m’a forcé à être vulnérable; il y a quelque chose de doux par rapport à cette fragilité.

Homme Hétérosexuel.le 26 ans

Être en quarantaine a signifié pour mon copain et moi habiter ensemble 24/7, et surtout explorer mutuellement nos corps et mieux échanger sur ce qu’on ressent. On a décomplexé bien des tabous (genre tout ce qui tourne autour de notre anus…) et ça nous a permis de se rapprocher comme jamais. On fleurit en même temps que le printemps, et notre sexualité aussi!

Femme Bisexuel.le 19 ans

Depuis que j’ai arrêté la pilule et switché au stérilet, j’ai retrouvé ma libido d’il y a quelques années. Je pense au sexe beaucoup et j’ai toujours envie de sentir mon copain. Ça fait 5 ans qu’on est ensemble et il a toujours été hyper gentil lorsque je n’avais pas envie. Maintenant, c’est lui qui a une grosse baisse de libido, il a jamais envie. J’essaie d’être patiente comme il l’a été, mais ça me fait peur. Est-ce qu’il a encore envie de moi? Les hommes ont pas toujours envie de sexe, il me semble?

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Je me masturbais avant de me coucher et j’ai squirté. Ça m’était jamais arrivé. Je suis restée un bon moment à regarder la tache mouillée sur mon drap contour parce que honnêtement, j’étais très confuse et je savais pas trop quoi faire avec ça. C’était un excellent orgasme et j’ai hâte d’en parler à mon chum, même si je me demande comment il va réagir. Est-ce qu’il va trouver ça hot et essayer que ça arrive encore à deux? Est-ce qu’il va trouver ça dégueu? Mais surtout… comment j’ai fait???

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

Je travaille dans l’industrie du sexe et je m’ennuie TELLEMENT de rencontrer mes clients réguliers, des nouveaux amants et mes ami(e)s et collègues escortes! La COVID affecte beaucoup l’industrie pour des raisons évidentes et j’ai si hâte de reconnecter avec tous ces magnifiques humains ❤️

Femme Bisexuel.le 23 ans

Je ne suis jamais j-a-m-a-i-s venue avec un.e partenaire casual. Peu importe à quel point je les trouvais sexy ou à quel point je les aimais (quelques-unes de ces personnes étaient des ami.e.s). Pendant le sexe, je suis seulement venue avec des chums. Dans deux cas, c’est avec des hommes qui sont *devenus* des chums. C’était comme si mes orgasmes étaient des détecteurs d’amoureux.

Femme Hétérosexuel.le 33 ans

TW Agression sexuelle, mineure
À l’âge de 14 ans, j’ai été abusée par un homme sur Internet qui lui, en avait 24. On discutait fréquemment sur Skype, il me demandait des photos et des vidéos de moi dénudée. Je me sentais seule à ce moment-là, et son attention sur moi me réconfortait. Ma mère a découvert la discussion (pas les photos, ni les vidéos) et m’a interdit de lui reparler. Je ne sais toujours pas ce que sont devenues les photos et les vidéos, de ce qu’il en a fait ou de ce qu’il en fera. Cela m’inquiète terriblement, j’en fais encore des cauchemars la nuit.

Femme Pansexuel.le 19 ans

J’ai attrapé l’herpes à cause de mon partenaire de quarantaine. Il m’avait dit s’être fait testé et n’avoir jamais rien remarqué sur lui. Cependant, quand je suis allée chercher ma prescription, je me suis rendue compte qu’il avait la même dans sa salle de bain en voyant le nom de l’antibiotique sur le contenant de pilules. Je pense qu’il m’a menti. Grande perte de confiance envers lui, tous mes prochains partenaires et grande peur aussi de me trouver de nouveaux partenaires. Ça fait perdre beaucoup de confiance en soi d’ailleurs. Mentez-pas, svp. Avoir l’herpès, ça vient avec beaucoup de stéréotypes et c’est difficile à supporter même en sachant que ces stéréotypes ne te correspondent pas.

Femme Hétérosexuel.le 22 ans

Je suis en couple depuis 8 ans, c’est mon meilleur ami et je l’aime infiniment, mais niveau sexe ça fonctionne pas. J’ai rencontré un gars… Un homme devrais-je dire. Il a 55 ans et depuis septembre, nous nous parlons chaque jour. Facetime, téléphone, message texte. Il me turn on comme jamais, j’adore sa personnalité, sa tendresse, son côté rough. On connecte intellectuellement, sexuellement. C’est la première fois que j’ai envie d’aborder l’idée d’avoir une relation plus ouverte avec mon chum. En attendant d’être «game», je continue mes petites sorties secrètes et mes conversations nocturne avec Monsieur H.

Femme Bisexuel.le 27 ans

Est-ce que je suis la seule personne qui sent qu’elle ne peut pas vivre à 100% son identité parce que son environnement la restreint à s’afficher? C’est tellement frustrant parce que j’ai l’impression d’être moi, mais de pas être moi au complet en même temps.

Femme Homosexuel.le 20 ans

Au début du confinement, je commençais à fréquenter une personne, donc nous avons décidé de cohabiter durant la pandémie. Wow. Je n’avais jamais connecté autant niveau sexualité. Bref, je jouis comme jamais et je suis devenue fontaine.

Femme Pansexuel.le 22 ans

Depuis le début du confinement, mon chum et moi nous nous sommes créé un compte Bumble ensemble pour nous amuser. Il y a quelques jours, j’ai eu un match avec une fille TELLEMENT cochonne! Je n’ai jamais eu autant de plaisir à envoyer des nudes! Et mon chum en profite tout autant… Sa queue est magnifique et si photogénique…

Femme Bisexuel.le 26 ans

J’ai un ami très proche que je considère comme mon partenaire. Pas fuck friends. Pas juste un ami. Je ne l’aime pas comme j’aime un ami d’enfance ou un bon ami, mais ni comme j’aime mon doux amoureux (nous sommes polyamoureux depuis longtemps). On a un lien affectif, amical, sexuel et de support mutuel merveilleux, j’ai beaucoup appris avec lui. J’ai été testé négatif au COVID récemment. Il n’allais pas bien, on s’ennuyait au point de dormir sur vidéo chat ensemble, alors on s’est vu une fin de semaine. Pour la première fois, par un mélange de manque du sucre de nos peaux et de notre lien extrêmement fort de confiance, on a fait l’amour pour la première fois. Un mélange puissant d’extase et de feel right. On s’est senti proche, on s’est senti dans nos corps. On a ri, on s’est ouvert l’un à l’autre, on s’est aimé. Enfin depuis longtemps, je me sens libre.

Femme Bisexuel.le 22 ans

J’ai triché. Après un mois à sexter une inconnue, j’ai finalement fait l’amour avec elle.

Femme Pansexuel.le 23 ans

Je pense encore trop souvent à mon ex. Alors qu’il a trouvé un nouveau chum, moi je me sens seul (et idiot d’être toujours autant attaché).

Homme Homosexuel.le 25 ans

Je suis en quarantaine avec mon copain 24/7 et j’avoue me sentir assez inutile et vulnérable quand il ne veut pas faire l’amour…

Femme Orientation non spécifiée 18 ans

J’adore prendre mon temps. Comme prendre une douche (un peu longue) pour ensuite crémer mon corps nu et le regarder «shiner» dans le miroir de ma chambre. Surtout quand la lumière tape aux bons spots et donne une ambiance générale assez sensuelle. Chaque jour je me redécouvre sous un nouvel angle, une nouvelle lumière. J’avoue que j’en profite pour prendre des selfies coquines, de moi à moi.

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

Je vis la quarantaine avec mon copain et contrairement à beaucoup de personnes, ma libido est en chute libre depuis le début de cette drôle de période. En plus, je ne me sens jamais contente, mais jamais triste non plus. C’est ni noir ni blanc: c’est gris. J’ai hâte de me sentir revivre.

Femme Orientation non spécifiée 21 ans