Confessionnal

1453

Un espace anonyme où tu peux te confier sur ta sexualité ou découvrir des centaines de confidences.

However much I judge the themes and dynamics in mainstream pornography, they permeate our society so deeply I can’t help but be turned on by them.

I’m turned on by the intensity of someone’s feelings towards me. I need to learn how to stay turned on once things become routine.

I love Marco and I want his pecinio inside of me.

I’m into BDSM.

Je pense être relativement asexuel. J’aime me branler, mais le sexe interhumain m’effraie par son implication émotionnelle.

Les émotions dirigées vers quelqu’un perdent leur sens dans le sexe. Je trouve ça étrange de les associer à quelqu’un.

Je suis en train d’ouvrir mon couple.

J’ai comme une aversion à l’idée que le sexe puisse être un monorail pour la loyauté.

I don’t like sex but I like masturbation.

J’aime penser que ma blonde se fait baiser par d’autres hommes.

I had sex with someone who is biologically female but identifies as they/them. I kept forgetting to use the right pronouns. She was patient with me and the sex was great.

Je suis bi. Ma blonde ne veut pas que j’aille coucher avec des hommes. Alors, je lui fait des cunni et des anu, on se pénètre analement avec nos doigts, et on se masturbe. On utilise beaucoup de lub et des capotes. Alors, j’ai le fantasme que je couche avec elle et un beau gars. C’est assez excitant. Elle aime ça autant que moi. On a des très gros orgasmes.

Depuis toute jeune, j’ai un drôle d’intérêt pour le pipi. Avec mon ex blonde, on se faisait toutes les deux squirter et ça finissait parfois en pisse assumée sur le corps de l’autre. J’ai encore ce fantasme aujourd’hui, mais je le vis seule et en regardant de la porno. J’ai souvent envie d’en parler (et d’explorer) avec mon copain, mais ça me gêne même si je sais qu’il est très ouvert. Je pense que j’ai peur qu’il me niaise avec ça.

Au début de la cinquantaine, aptes 40 ans de sexualité gaie cisgenre, j’ai eu une première expérience avec un ami trans ftm qui fut très agréable. J’ai alors apprivoisé des expériences sexuelles que je n’avais jamais connues avant en le doigtant et lui faisant un cunnilingus. Le hasard a fait que j’ai rencontré un autre trans ftm quelques mois plus tard avec qui j’ai tout expérimenté de la pénétration vaginale… durant des heures. Ce fut vraiment chaud! Ça m’a ouvert à une toute autre communauté. Je pourrais dire que je suis encore très attiré par les hommes cisgenres mais maintenant je dit plutôt que je suis attiré par les hommes, point! 😉

Je crois que nous devrions jamais juger une personne qui fait un test d’ITSS. Cette personne prend soin d’elle et des gens qu’elle aiment. Je crois que nous devrions en parler à nos partenaires sans gêne. Ça peut être un moment très excitant d’en parler à son/sa partenaire, parce que savoir que nous deux sommes en santé peux donner des envies.

Je me souviens en 1986, on était à New-York dans le fond d’un bus Greyhound au retour vers Montréal. Toi par-dessus moi et on a fourré. Une autre fois, en Italie, on a fourré sur le bord d’une route. Et puis la fois qu’on a fourré dans l’étable au mariage de ma soeur.

J’aimerais un jour jouir analement.

J’ai toujours voulu tester l’anal, mais ça ne s’est jamais bien passé. Un de mes ex, un homme, était bisexuel et pourtant incapable de me donner du plaisir anal. Aujourd’hui je suis en couple avec un homme hétérosexuel qui n’avait aucune expérience avec ce genre de plaisir. Nous avons pris le temps d’avancer ensemble dans cette pratique et il arrive maintenant à me faire jouir très facilement en m’enculant. Nous avons beaucoup de plaisir ensemble et je pense que c’est dû à notre communication et à notre fort lien affectif.

J’ai astiqué ma mailloche dans la salle de bain d’un avion!

Je me suis déjà touchée sur une plage au bord de la mer après m’être baignée toute nue aux Îles de la madeleine en plein jour.

Filtres

Genres

Orientations sexuelles

Age

Thématiques