Sex, je veux du sex chaud les femmes.

Femme Orientation inconnue 30 ans

Le huitième jour se termine dans une drôle de solitude. J’ai souvent fait des arrêts complets de masturbation pour garder ma dépendance « in check ». C’est difficile, quand on est habitué à se masturber devant des vidéos, de seulement arrêter la porno et utiliser son imaginaire. J’ai besoin de tout arrêter. C’est plus facile de résister quand on s’met pas la main dans les culottes! Ce mois-ci, depuis que je pratique l’abstinence totale, je passe beaucoup plus de temps sur les applications de rencontre. En tout cas, j’y mets pas mal plus d’effort. Ça a toujours eu ça de bon. J’me donne plus de coups de pied aux fesses, j’suis prêt à sortir de ma zone de confort. J’pense aux baises incroyables que j’ai déjà eues. Ça fait du bien d’y penser. Juste d’y penser.

Homme Hétérosexuel.le 25 ans

ENFIN DÉVIERGÉE!!!!!!! Je ne suis plus la seule vierge parmi mes amies… MERCI à mon one night stand!!!

Femme Hétérosexuel.le 18 ans

Debout derrière toi, je suis nu, en puissante érection. Pendant que tu masturbes ta chatte sur le coin de la table, mes mains caressent tes seins…

Homme Hétérosexuel.le 44 ans

Chacun chez soi, ma Belle et moi on aime s’exciter souvent en faisant du sexphone pour orgasmer en même temps.

Homme Hétérosexuel.le 44 ans

Avec lui. Quelques petits baisers anodins suffisent pour sentir mon clitoris se gonfler. C’est instantané, inusité. Il y a quelque chose de mystique dans notre connexion sexuelle. Lorsque nous sommes ensemble, nous faisons l’amour. Le soir et le matin. Semaine comme fin de semaine. Quand nous nous retrouvons nus, le temps s’arrête. Faire l’amour est important pour nous, et nous y mettons du temps. Son corps mince est mature et doux comme de la soie, constellé de taches de rousseur. Lorsque j’embrasse les petits creux de son ventre, tout son corps sursaute. Il ferme les yeux, et j’observe ses cils presque blancs et sa bouche légèrement entrouverte, tellement invitante, et gourmande quand il se doit. J’aime qu’il me masturbe lentement avec ses mains effilées, alors que je suis allongée confortablement à ses côtés. Il ne regarde jamais la montre et se concentre simplement sur mes réactions, attentif à mon souffle et à mes gémissements. Pendant qu’il me touche ainsi, j’aime garder son grand sexe bien dur dans une main. Plus mon excitation monte, plus il est excité, et plus son pénis se lubrifie de son liquide pré-éjaculatoire; cela m’excite, ce qui crée un effet domino des plus savoureux.

Femme Bisexuel.le 34 ans

Jour 5 sans porno: j’échange des messages vocaux érotiques avec quelqu’un rencontré sur une appli. Avec les réseaux en panne hier, y a fallu se gérer, et malgré l’accumulation de désirs sexuels non assouvis au cours de la journée, le tout s’est bien culminé, lorsque j’ai retrouvé cet étranger dont les paroles et respirations me font frissonner et gémir.

Femme Hétérosexuel.le 28 ans

Mon copain et moi sommes en relation à distance. J’ai pas besoin de vous expliquer que parfois (souvent) avec le temps on s’envoie des messages coquins, on s’excite et on pense à notre prochain moment. Ce matin, ça en était trop! Je me suis masturbée avec seulement mon imagination de nous en tête et j’ai atteint l’orgasme plus fort et plus rapidement que depuis longtemps. Je suis en train de me dire que mon imagination fait peut-être mieux ça que la porno… à suivre. 😉

Femme Orientation non spécifiée 24 ans

OUFF. J’aurais dû attendre avant de finir Attack on Titan, parce que là ça me prend toute pour pas aller lire des fanfictions d’Eren Jaeger 🥵🥵🥵

Femme Orientation non spécifiée 25 ans

Jour sans porno numéro 6 : je passais la nuit avec mon partenaire hier soir et seulement quelques baisers et ses mains sur ma nuque m’ont fait brûler de désir. Je me suis concentrée sur toutes mes sensations, en ne me concentrant que sur lui et sans me créer d’images mentales ou de scénarios qui auraient pu m’exciter. Rapidement, la tension entre nous est montée et nous nous sommes mis à nous caresser en nous embrassant tout partout; notre conscience et nos corps connectés, nous nous sommes touché-e-s jusqu’à nous faire jouir en même temps. Scénario érotique qui pourra m’inspirer lorsque l’envie d’un visuel ou d’un audio pornographique se fera sentir. Je suis confiante pour la suite du défi.

Femme Bisexuel.le 24 ans

J’approche le défi de manière un peu différente, je pense. Ma libido est en déclin depuis quelques mois, et je ressens de la pression à me masturber, d’où une utilisation de la porno plus fréquente (même si, bien honnêtement, je trip pas plus que ça sur la porno)! Donc, ce défi, je l’utilise pour me déculpabiliser. C’est un break bienvenue: je vais me masturber seulement quand ça va me tenter vraiment, et je vais prendre le temps de retrouver mes fantasmes et mes sensations à moi, sans aide extérieure pour devenir mouillée. À suivre!

Femme Bisexuel.le 21 ans

Jour 6 sans porno; je me détache des expectations de mon ex : plusieurs bâtis sur ses idées irréalistes découlant de la porno. J’ai foutu des coups de ciseaux dans le déshabillé que j’avais acheté pour lui dans le temps. La rage au coeur, mais de plus en plus libérée par les lambeaux de tissus devant moi. Ce défi-là vient me chercher dans des racoins que je ne connaissais pas moi-même. C’est comme si je balance un beau « fuck you » à toute la pression malsaine que j’ai eue et que je me suis auto-infligée au travers de ma consommation pornographique.

Femme Demisexuel.le 25 ans

Jour 7 : Défi 1 mois sans pornographie. Cela fait un peu plus que 7 jours que je n’écoute pas de pornographie de tous genres, j’ai vue passé ce défi sur une plateforme et cela m’a interpellée. Donc, j’ai décidé de m’inscrire de voir comment cela pourrait changer ma vie sexuelle. Depuis, j’ai une vie sexuelle beaucoup plus intéressante avec mon partenaire et dur à croire que j’ai su ce qui est un orgasme, un vrai! Cela me fait bizarre, car je pensais que l’orgasme était quelque chose de banal, oui du plaisir, mais pas au point que j’aime autant jouir… Je ne me masturbe plus depuis le défi aussi. Je pouvais me masturber plus de 10 fois par jour sans me procurer le plaisir d’ont j’avais de besoins. Je suis beaucoup plus satisfaite et heureuse que l’occasion du défi est ici!

Femme Pansexuel.le 18 ans

J’étais un consommateur quotidien de porno et de cannabis. Ce défi d’un mois sans porno m’a encouragé à aussi réduire ma consommation de pot, chose que je veux faire depuis longtemps. Jusqu’à maintenant je suis parvenu à résister à la tentation pour la porno, mais j’avoue avoir été voir quelques vidéos de compilation de filles sexy provenant de Twitch et Tiktok, parce qu’effectivement j’étais un peu horny. Cela dit, je me suis permis de fumer juste un peu de pot. En tout, je suis reconnaissant pour ce défi, cela me donne un petit coup de pouce pour me mettre en action et faire des changements dans ma vie et dans mes habitudes. J’espère résister jusqu’à la fin du mois et réussir à réduire ma consommation de porno à long terme.

Bispirituel.le Hétérosexuel.le 29 ans

Ce mois sans porno se déroule plutôt bien. J’utilise davantage mon imagination pour m’évader. Je me concocte des trips à trois avec femme et homme.

Homme Bisexuel.le 50 ans

Mois sans porno jour 3: je me suis lâchée lousse dans les gémissements et les respirations fortes. Résultat, je me suis excitée moi-même avec ma propre trame sonore! C’est ce qu’on appelle du self-love ✌️

Femme Pansexuel.le 26 ans

J’ai jamais été en couple de ma vie et je suis encore vierge, mais j’ai toujours été désirée par les hommes depuis mon adolescence. J’ai été hypersexualisé très jeune à cause de mon corps et de mon apparence. Mais même si les gens me désiraient et étaient près à m’aimer, je suis jamais tombé en amour. C’est pas que je ne le souhaite pas, c’est juste que c’est jamais arrivé. Donc je trouve solace dans la masturbation.

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Ouffff j’ai trouvé cela difficile aujourd’hui. Je ne sais pas si c’est le fait que je me challenge avec le 1 mois sans porno… mais cédé, je me suis masturber avec mon jouet avant d’aller me coucher une petit 5 min !!!!!

Femme Hétérosexuel.le 31 ans

Depuis que mon kick n’était pas réciproque, après le deuil de mes fantasmes avec elle, je me sens super déconnectée de mon corps. Devenue invisible tout à coup, pour les autres et pour moi aussi. Je me touche beaucoup moins. Je n’ai pas osé désirer quelqu’unE autant que je l’ai désirée elle, ni même à moitié. J’ai envie que quelqu’unE me trouve crissement sexy et me le fasse savoir. Envie de moi aussi être attirée de nouveau par unE autre, de retrouver mes désirs, de languir. En attendant, je vais commencer par recommencer à me trouver hot: me cruiser.

Genderfluid Bisexuel.le 27 ans

Je suis allé me masturber sur un site de chat cam. Sûrement de la triche, mais c’était ben le fun 😏

Homme Homosexuel.le 27 ans

Depuis que je t’ai revu la semaine dernière, je pense tout le temps à toi, tu m’obsèdes. Chaque fois qu’il sort, je me masturbe en pensant à toi. Je n’avais pas eu d’aussi bons orgasmes depuis longtemps. J’étais avec lui parce que j’essayais de t’oublier, mais je t’aime encore. J’ai des bonnes raisons de croire que tu m’aimes aussi et je m’accroche à cet espoir.

Femme Hétérosexuel.le 24 ans

Je jouis mieux avec mes jouets que sans, ils m’aident à rester créative, à pousser plus loin les limites de mon imagination. J’ai l’impression de débloquer des nouvelles manières de ressentir.

Femme Bisexuel.le 23 ans

Depuis qu’on s’est séparés, je garde le précieux souvenir de nos baises incroyablement jouissives. Tes cris, ton aplomb et ton audace: quel régal! Merci!

Homme Hétérosexuel.le 27

Depuis qu’on s’est séparés, je garde le précieux souvenir de nos baises incroyablement jouissives. Tes cris, ton aplomb et ton audace: quel régal! Merci!

Homme Hétérosexuel.le 27 ans