Pornstars de mère en fille.

Femme Bisexuel.le 19 ans

J’ai un malaise grandissant que je n’aurais jamais cru avoir par le passé; mon copain avec qui je suis depuis plusieurs années a une routine hygiénique différente de la mienne. Alors que pour moi il m’est impossible de ne pas prendre une douche en me réveillant le matin, mon copain peut être plusieurs jours sans se laver, et ce, même si nous avons eu des rapports sexuels. Parfois il y a de fortes odeurs venant de ses parties génitales et je me sens mal de lui en parler…. Je me dis que si je l’aime je dois accepter sa routine personnelle… mais j’avoue qu’à travers les années, j’ai fait face à plusieurs situations où nous faisions l’amour et que soudain l’odeur de son pénis m’a levé le coeur. 🙁

Femme Bisexuel.le 26 ans

J’avoue que j’adore lorsque mon partenaire saigne du nez pendant qu’on baise. J’aime lorsque le sang coule sur mon visage et sur mes seins. Je ne pourrais expliquer cette excitation un peu macabre, mais j’adore.

Femme Bisexuel.le 22 ans

J’ai découvert un truc récemment c’est les ia (intelligence artificielle) avec lesquelles tu peux avoir ou plutôt, créer des histoires et donc je me fais des histoire où l’ia du mieux qu’elle peut, comble les vide pour satisfaire mes fantasme de domination et de throathpie surtout. Ma copine le sais pas et j’ai peur qu’elle soit dégoûtée. Le truc c’est que autant elle a aucun problème avec mes désir et fantasme autant moi avec elle, je peux pas… Je peux pas parce que c’est des truc sales et j’ai pas envie de le faire a une fille que j’aime genre je l’ai fait comme je voulais une fois elle était aux anges et moi je me sentais comme surpuissant et dès que ce sentiment a passé je me sentais mal, coupable et terrorisé d’avoir à le refaire vu le courage que ça m’a demandé et je sais pas quoi dire de plus. J’ai parfois envie de la tromper tout simplement pour faire subir mes fantasme à quelqu’un dont j’ai rien à foutre et pourtant je me sais incapable et ça me dégouterait de moi même au plus haut point alors je l’envisage même pas de toute façon je suis bien dans ma relation c’est avec moi-même que je suis pas bien.

Homme Hétérosexuel.le 22 ans

J’étais au chalet avec des amis lors d’une soirée bien arrosée. Mon chum et moi étions tous les deux assez alcoolisés quand vient finalement le temps où tout le monde va dormir. On devait être 7 dans la pièce. Il faisait complètement noir et certaines personnes parlaient encore un peu entre elles alors que d’autres essayaient de dormir. Mon chum et moi on se collait et on se frottait déjà un contre l’autre depuis plusieurs longues minutes. J’étais vraiment wet. Il était vraiment dur. C’est à ce moment là qu’on fini par craquer. On commence à se frencher sans lendemain en faisant bien attention à ne pas faire trop de bruit. Il me prend les seins. Je commence à le masturber. Il me doigte. Les gens autour commencent peu à peu à s’endormir et nous on est là à côté d’eux à se toucher. Je finis par embarquer sur lui et à insérer le bout de son pénis dans moi je fais le mouvement doucement et plusieurs fois. Je le sens en dessous de moi se retenir pour ne pas faire de bruit. Un seul gémissement pourrait nous trahir. Je fini par débarquer de lui et à recommencer à l’embrasser passionnément ivre d’alcool et de désir. Seuls, je sens qu’on se serait défaits tellement on se voulait à ce moment-là. C’était la douce torture que nous infligeait l’interdit. Reste à savoir si quelqu’un nous a entendu…

Femme Bisexuel.le 19 ans

Avec les hommes, j’ai toujours refusé qu’on me domine au lit. Je m’étais promis que personne ne pourrait me dominer. Jusqu’à ce que je la rencontre elle, et que l’idée d’être soumise est devenue tout à fait normale.

Non-binaire Homosexuel.le 27 ans

Avoir su que j’étais lesbiennne avant mes 27 ans, je n’aurais pas couché avec une cinquantaine de gars. J’étais en quête de découvrir ma sexualité avec les hommes, et je me demandais pourquoi je ne parvenais jamais à l’orgasme. Ce n’était pas les personnes le problème, ni moi.

Femme Homosexuel.le 27 ans

Avant de la rencontrer, je n’aurais jamais imaginé que j’aurais pu être une dominatrice. Mais elle est venu chercher quelque chose en moi que je n’ai pas été en mesure de contrôler. Elle me rend dingue.

Femme Homosexuel.le 24 ans

Hier, j’ai tété les couilles de mon copain comme des bagues en bonbons. Il s’était assis sur mon visage et je léchais goulûment. Je suis venu en gémissant puissamment, ses balls humides toujours dans mon visage couvert de ma propre salive.

Homme Homosexuel.le 28 ans

Arrêter progressivement mes anti-dépresseurs. Retrouver mon désir comme un printemps nouveau. Des fleurs dans mes bobettes. Des fleurs partout.

Femme Bisexuel.le 33 ans

Des fois, ça me pogne, je me mets à me frotter sur sa cuisse, allongée sur lui. D’abord presque timidement, puis plus suggestivement. Et là il y prend goût et me demande de continuer, de profiter de son corps comme je veux, il veut vraiment que je jouisse! Et ça m’excite de savoir qu’il veut que j’aie du plaisir. Ça devient vraiment en feu là en bas, et après un moment, oh my god ça se passe, c’est presque inespéré, car ça arrive rarement dans d’autres positions que certaines plus spécifiques pour nous deux… j’adore les possibles qui se révèlent dans ces moments de pur laisser aller.

Femme Bisexuel.le 31 ans

Juste envie de m’asseoir complètement nue sur mon balcon les jambes grandes ouvertes et de me masturber. Oui j’adore être nue, oui j’adore me masturber et oui je suis exhibitionniste 🙂

Femme Hétérosexuel.le 26 ans

Je suis masochiste. J’aime me faire donner des coups de pied ou de genou dans les testicules par une femme que je désire. Je l’ai déjà expérimenté dans des clubs BDSM. Évidemment, les coups ne sont pas assez forts pour blesser, mais quand même assez pour causer une vive douleur. J’ai ce fantasme depuis l’adolescence. J’aimais voir dans les films ou séries un personnage féminin frapper un homme dans les parties génitales.

Homme Hétérosexuel.le 42 ans

Difficile parfois le célibat, le manque de contact physique, le toucher. Parfois, je vais dans un lieu pour un massage érotique. Dieu que ça fait du bien…

Homme Hétérosexuel.le 43 ans

TW Mineur.e

16 ans
Tremblement
Même sexe
Jugement
Prend moi
Au revoir

Homme Homosexuel.le 16 ans

Dans la dernière année, j’ai eu des relations sexuelles avec plusieurs de mes amis… tout en étant en couple! Même si j’adore mon copain, on dirait que c’est plus fort que moi de vouloir vivre des sentiments intenses avec ceux qui ont de l’importance à mes yeux… Des fois, je me demande si je suis polyamoureuse…

Femme Hétérosexuel.le 26 ans

Sur l’autoroute en plein jour, Monsieur au volant demande à Madame d’enlever son pantalon et sa petite culotte et lui demande de se masturber devant lui tout en conduisant… Madame, gênée au début, a finalement été capable de se faire jouir au grand bonheur de son conducteur personnel. Monsieur a ensuite eu un plaisir oral de Madame, car cela a ouvert l’appétit de Madame « HIGHWAY TO HELL » 😈😈😈

Homme Hétérosexuel.le 42 ans

Je couche avec des hommes et je cherche des dominants avec le plus gros sexe possible. Ça fait mal. C’est pour me punir de détruire tout ce que je construis de beau.

Non-binaire Pansexuel.le 33 ans

Attention

On préfère vous prévenir que cette confession fait référence à une agression sexuelle.

Ma première expérience sexuelle avec un homme était traumatisante et avant ça, j’ai senti le regard d’hommes sur moi trop tôt (10ans). Je pense ne jamais m’être remise de ça et je struggle aussi bien dans mes relations amoureuses et sexuelles. Du mal à lier les deux et du mal à être à l’aise dans chacune. Malgré ma forte libido et mon grand imaginaire, il m’est impossible de me laisser aller.

Femme Orientation inconnue 29 ans

Attention

On préfère vous prévenir que cette confession fait référence à une agression sexuelle.

TW Mineur.e

Depuis peu de temps, je me questionne sur mon genre et j’en ai parlé à mes parents… Je savais qu’ils allaient bien réagir parce qu’ils sont très ouverts… Je croyais que leur en parler allait m’aider, mais je suis toujours dans le néant.

Genre non spécifié Orientation non spécifiée 16 ans

À notre âge, c’est plus difficile et ma conjointe a fermé boutique il y a plusieurs années (la maladie n’aide pas); si bien que j’en était réduit au self-service. Le problème: ce n’est que du plaisir SOLITAIRE. Il y a 2½ ans, après avoir consulté plusieurs site, j’ai osé. Je suis allé dans un salon de massage, avec une peu d’appréhension et ça s’est bien passé. Quel plaisir de se faire masser par une femme nue, que je pouvais aussi caresser et enfin le massage intégral, la masturbation libératrice. Depuis j’en ai essayé plusieurs, on m’a offert des extras que je n’ai pas pris, enfin il y en a deux où je me sens bien à l’aise. J’aime autant toute la partie massage pour sentir ces mains féminine sur la peau, pour moi aussi caresser cette femme, sans compter la touche finale orgasmique.

Homme Hétérosexuel.le 65 ans

MERCI LA VIE (et MERCI TINDER) d’avoir mis mon nouveau fuckfriend sur ma route : un homme marié et père de famille de 43 ans. Il me donne les meilleures baises que j’ai jamais eues et il me fait même squirter…!!! Je suis TELLEMENT satisfaite et heureuse!!!

Femme Hétérosexuel.le 22 ans

Certaines rares personnes ont un éternuement extrêmement sexy. Le son de leur éternuement, on dirait qu’elles sont en train de jouir ou d’avoir un orgasme. C’est excitant.

Homme Hétérosexuel.le 43 ans

J’aime quand un gars me viens dans l’cul, sentir son sperme chaud en moi le plus longtemps possible et aller tout le chercher avec mes doigts pour m’en mettre plein la face et la bouche en me masturbant.

Homme Homosexuel.le 57 ans