On va se le dire, l’année 2020 nous a turné off sur un pas pire temps. Heureusement, les astres nous assurent que beaucoup de bonnes choses attendent vos entre-jambes pour l’année à venir. Oui, oui, ça va chauffer dans la bacaisse, on vous le jure sur la tête à Néfertiti. Croix de bois, croix de fer, si on ment, on s’en va sucer en enfer. Additionne ton signe🌞, ta lune🌙 et ton ascendant ⬆️ pour savoir les coquetteries qui vont te rentrer dedans (si consentement il y a) cette année. Pour stimuler l’énergie des planètes, partage ton résultat avec ta flamme cosmique du moment! 💫🔮🍑

Ton signeQuoi?
SAGITTAIREMordiller les nipples d’
CAPRICORNE À califourchon sur 
VERSEAUTester un dildo sur
POISSONFaire mouiller 
BÉLIERCaresser l’anus d’
TAUREAUFaire un massage à l’huile à 
GÉMEAUX Envoyer une photo de tes foufounes à
CANCERSlapper la pêche d’
LION Faire du dirty talk à
VIERGEÀ quatre pattes devant
BALANCELicher les orteilles (propres) d’
SCORPIONCracher sur
Ta luneAvec qui?
SAGITTAIREune date Tinder
CAPRICORNE un.e collègue
VERSEAUune personne du même genre
POISSONune personne en uniforme
BÉLIERun one night
TAUREAUune personne de 10 ans ton aîné
GÉMEAUX une connaissance du secondaire
CANCERun.e voisin.e
LION une personnalité connue
VIERGEun.e inconnue
BALANCEune personne qui ne parle pas ta langue
SCORPIONun.e ex
Ton ascendantOù?
SAGITTAIREdans la forêt enchantée
CAPRICORNE sur une table à café chambranlante
VERSEAUsur une sécheuse en marche
POISSONsur un lit d’eau
BÉLIERdans une toilette chimique
TAUREAUpendant un Zoom party
GÉMEAUX devant quelqu’un d’autre
CANCERà moins 40
LION devant un animal
VIERGEsur un tapis perse
BALANCEdans un téléphérique
SCORPIONdans un sous-sol d’église
Rédaction de cet article
  • Son amour du langage le fait parfois sourire béatement devant le mot « cucurbitacée », qui épouse parfaitement les rondeurs colorées et les courbes coquines de la courge qu’il désigne. Cette étrange adéquation entre les signes et les choses lui ont fait dédier une partie de sa vie à l’étude de la littérature et à l’écriture de la poésie. La langue, un peu comme un corps, lui apparait pleine de revers mystérieux et de zones érogènes vieillissant avec nous. Il est concepteur-rédacteur pour une petite agence de Montréal et n’a pas peur de saboter une bio en la terminant avec un anglicisme scabreux. Hell no!