Je n’ai aucune gêne à sexter avec d’anciens amants ou de pures Tinder flirts, mais je suis incapable de débuter une conversation coquine avec mon nouveau chum. Quarantaine oblige, on ne s’est pas vu depuis des semaines, alors ce serait le moment parfait… et pourtant 🙁

Femme Hétérosexuel.le 26 ans

23 ans et toujours vierge : ma famille approuve « le respect que j’ai de mon corps », mais une de mes amie a une sexualité éclatée et je l’envie. J’aimerais ne plus être la « bonne fille ». Dans mes fantasmes, je rêve qu’on me manque de respect.

Femme Orientation non spécifiée 23 ans

Je viens de me masturber à côté de mon copain qui dort en écoutant Bellesa, ma nouvelle découverte. Merci Club Sexu 🙂

Femme Hétérosexuel.le 31 ans

Célibataire et en quarantaine, que faire lorsque l’on constate avoir la libido en fuego? Petit tour sur la célèbre application. Swipe à gauche, swipe à droite, trouve un match. Échanges plaisants dès le départ et partage sur nos enjeux de libido en confinement pendant un temps. Une nuit ça devient du sexte. Il écrit si bien. Les gestes qu’il illustre par ses mots savamment choisis font grimper ma température corporelle et mon envie qu’il poursuivre son récit. Je me masturbe un peu timidement au départ ne sachant pas si je devais répondre ou simplement profiter du moment. Le choix #2 s’est imposé de lui même. Il a si bien fait durer le plaisir. J’ai eu deux orgasmes dignes d’une soirée mémorable. J’ose imaginer ce dont il est capable dans la vrai vie et ce matin je pense à lui encore…

Femme Hétérosexuel.le 40 ans

Je suis en couple et épanouie et depuis plus de 7 ans j’entretiens une relation avec le mari de ma meilleure amie. Il me fait jouir comme personne ne l’a fait! Il m’a fait découvrir que je suis une femme fontaine. Je ne peux plus m’en passer!!!!

Femme Hétérosexuel.le 37 ans

C’est difficile d’avoir un amour secret qu’on ne peut plus voir ni parler ni toucher ni sentir durant cette foutue quarantaine. En plus, il faisait les meilleurs cunnis ever! Je m’ennuie tellement de ses yeux! Damn!!

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

J’ai rencontré un homme extrêmement séduisant juste avant la quarantaine. Depuis, on se sexte régulièrement, mais jamais on ne s’est touché « en vrai ». Imaginez toute la tention qu’il y aura dans nos premiers contacts quand la quarantaine sera derrière nous.💦

Femme Hétérosexuel.le 32 ans

Alors au lycée j’ai séché un fois un cours de maths pendant une heure pour aller avec mon copain baiser dans les toilettes. Ah la Belle Époque!

Femme Hétérosexuel.le 20 ans

Je suis polyamoureuse, j’ai un amoureux depuis 7 ans et j’ai un nouvel amoureux (pré confinement) depuis 4 mois avec qui j’ai séééééérieusement envie de faire l’amour. Son corps me manque tellement tellement. Je repense à la cartographie des grains de beauté dans son dos et ça me fait chavirer.

Femme Hétérosexuel.le 27 ans

Durant la quarantaine, j’ai utilisé deux vibrateurs en même temps, un petit pour stimuler le clitoris et un taille normale dans le vagin. J’ai eu tout un orgasme et il a duré super longtemps en plus!

Femme Hétérosexuel.le 28 ans

J’ai découvert le site Bellesa grâce au post sur Instagram que vous avez fait dernièrement. Ça a rajouté beaucoup de stimulation à ma quarantaine, pis ça me fait beaucoup de bien. Je me masturbais déjà pas mal, mais mettons que ça rajoute un petit quelque chose de l’fun. Je vous en doigt une, comme on dit.

Femme Hétérosexuel.le 20 ans

Après m’être rendu chez une date qui m’attendait avec une simple chemise. Elle a agrippé mon pénis en érection pour me masturber. Sa peau sentait un parfum que je cherche encore. Elle est venue pour glisser mon pénis en elle… il était trop gros pour elle. Ce n’est pas une raison pour ne pas la faire jouir autrement. Je me suis mis à genoux pour la manger. L’excitation de sentir sa main agripper mes cheveux de plaisir.

Homme Hétérosexuel.le 24 ans

J’ai déjà eu 30 orgasmes en une session de masturbation… Ça a duré toute une soirée. Après je me sentais vraiment fatiguée, mais tellement bien.

Femme Pansexuel.le 21 ans

J’étais de retour dans mon village natal pour la fête de Noël. Bored as fuck le soir du réveillon, j’ai constaté sur les réseaux sociaux qu’un ami d’amis était lui aussi de passage dans la région. Je lui ai proposé de se joindre à mon party de famille et il a accepté. Une fois les parents endormis, il s’est faufilé dans ma chambre d’adolescente, sous mes draps roses en flanelle. On s’est embrassé passionnément et il m’a fait le meilleur cunnilingus de toute ma vie! J’ai eu 4 orgasmes tellement bons que je devais m’étouffer avec l’oreiller pour éviter que mes parents m’entendent. O Holy Night !

Femme Hétérosexuel.le 25 ans

Qui d’autre a perdu le compte du nombre de partenaires? 😩

Homme Homosexuel.le 23 ans

C’est difficile pendant cette période de confinement de ne pas pouvoir voir, toucher, caresser la personne avec qui j’ai une relation secrète… 😞

Homme Hétérosexuel.le 48 ans

TW Agression sexuelle

Après avoir subi une agression sexuelle en février 2019, ma vie sexuelle a changé. C’était dans le cadre d’un one-night stand, j’ai dit non, elle a insisté. J’ai mieux réalisé l’impact que ça a sur moi au début de cette année car, entre autre, je n’ai jamais plus eu du sexe depuis même si ça a pu se rendre aux préliminaires avant que je « capote » et décide d’arrêter. Je me sens prêt à replonger et ma libido grimpe en flèche mais le Covid-19 a mis un autre frein à ma quête de saine sexualité… Enfer et damnation!

Homme Hétérosexuel.le 24 ans

Attention

On préfère vous prévenir que cette confession fait référence à une agression sexuelle.

J’ai couché avec l’ex de ma (ex) meilleure amie. Je trippais sur lui intense avant qu’elle sorte avec. On est tous restés amis pendant longtemps. Un soir en revenant d’une soirée au bar, il est rentré chez moi. On a parlé, écouté Netflix. On a commencé à s’embrasser. On a fini par baiser. C’était leggit la pire baise ever… Quelques jours plus tard, je l’ai dit à ma meilleure amie. Ça va faire 8 mois maintenant et elle ne me parle plus et m’a bannie de sa vie. Toute la gang d’amis a pris son bord. LUI par contre tout baigne. À chaque fois que l’un d’eux publie une photo ça me brise le cœur de ne pas être là et de savoir que LUI a été pardonné, mais que moi je ne le serais jamais. Je m’en veux tellement et je trouve ça cher payé pour une baise qui était nulle à ch*er.

Femme Hétérosexuel.le 19 ans

J’ai déjà eu à me précipiter aux toilettes à la job pour aller me masturber tellement mon désir était fort. Mautadine que je me suis sentie bien en sortant de là!

Femme Hétérosexuel.le 19 ans

Je me souviens que j’avais des orgasmes dès la maternelle. J’étais capable d’en avoir seulement en serrant mes muscles de l’intérieur des cuisses. Je ne savais pas c’était quoi donc je le faisais partout (à l’école, à la gym, dans le salon, etc.). En vieillissant, j’ai commencé à «zigner» des oreillers, des couvertures. C’est seulement au secondaire que j’ai lu sur la masturbation sur internet et que j’ai commencé à utiliser mes mains. C’est aussi au primaire que j’ai découvert que j’étais sexuellement attirée par les filles. J’étais excitée par les seins des filles dans les mangas que je lisais, lol. Au secondaire, je suis tombée en amour avec des gars et parallèlement je me masturbais seulement sur de la porno lesbienne. C’est au cégep que je me suis décidée à essayer de dater des filles sur Tinder: BEST IDEA EVER! Par contre, je ne suis jamais tombée en amour avec une fille à ce jour. Je suis maintenant en couple depuis plusieurs années avec un garçon et je me masturbe toujours sur de la porno lesbienne! On est en couple ouvert et il comprend que je suis plus attirée sexuellement par les femmes. Notre vie sexuelle n’en est pas du tout affectée et j’ai toujours des orgasmes quand je fais l’amour avec lui!

Femme Bisexuel.le 23 ans

Je me suis déjà masturbée en conduisant tard le soir.

Femme Pansexuel.le 27 ans

Manger, dormir, se masturber on repeat. Écouter la même annonce du grill à vendre à TVA, qui colle pas. Essayer de ne pas compter les mois que ça fait que quelqu’un m’a pas touché et me demander si ça va m’arriver à nouveau. Un besoin de tendresse et d’amour criant qui fait que je me roule en boule en serrant mon oreiller très fort contre moi et essayer de garder espoir. Et le temps passe… et je suis toujours en manque.

Orientation inconnue 34 ans

Ma mère ma dit de rester poly

 

Quarantaine jour 19 : Depuis que mon couple (et mon esprit!) s’est ouvert, le condom est devenu un indispensable. Je lui voue de grandes qualités, notamment la protection et le soutien à la gestion des fluides. Un déversement surprise lors d’un cinq à sept est suffisamment embêtant pour faire regretter le quicky de l’après-midi. Malgré sa toute-puissance, le condom ne protège pas des postillons virulents et mes réserves devront attendre patiemment.

Femme Bisexuel.le 34 ans

Les aléas de ma vie professionnelle font que je possède plusieurs sex toys d’excellente qualité. Sans blague, le contenu du premier tiroir de ma table de chevet vaut plusieurs centaines de dollars. Le comble, c’est que j’ai toujours été pas mal plus « manuelle ». Ça fait que j’ai pas du tout tendance à utiliser mes jouets pour « m’amuser ».

 

En tant que célibataire, la (maudite mais nécessaire) distanciation sociale joue pas mal sur ma libido et mon désir puisque je ne peux pas avoir de plaisir à deux (ou à plusieurs, parce que YOLO!).

 

Cette semaine, horny AF, j’ai eu envie d’aller explorer du côté du premier tiroir de ma table de chevet. J’écoute les consignes et je sais que ça, c’est le genre de visite qui est permise. J’ai sorti mes jouets, j’ai pris le temps de les nettoyer, je les ai observé et j’ai sélectionné celui qui me faisait le plus envie.

 

Je me suis offerte une belle et longue séance de « self love making », d’exploration de nouvelles sensations, de plaisir auto-érotique, parce que le confinement, c’est aussi fait pour jouer. 

Femme Hétérosexuel.le 31 ans