Brouillon auto

Je pense que le ghosting est un effet secondaire de notre double vie entre le soi virtuel et le soi en personne. Les dating apps sont la convergence parfaite entre les mondes virtuel et physique. Quand je ne veux plus interagir avec quelqu’un de réel en mode virtuel, je ghost. J’annule cette personne, je l’élimine de mon monde. C’est un problème et à la fois un symptôme de l’évolution technologique. Je vacille entre les deux.