Archives publiées parHamza Abouelouafaa

Déçu de ne pas être devenu byzantiniste, Hamza a rangé son diplôme en histoire dans un comptoir de sa cuisine, là où l'on met les piles semi-vidées, les élastiques et les autres objets qu'on pensait perdus. En attendant de renouer avec Constantinople, il aime faire de la photo, voir des personnes à travers son objectif faire des mimiques, les voir faire semblant jusqu'au moment où elles oublient de prétendre... et clic. Il prend seulement ce qu'elles lui donnent; parfois de la vulnérabilité, de la fragilité, une parcelle de soi, quelques vérités.